Critique en Français: Bob Brozman
Concerts and Tour Dates Concerts,
Tour Dates
Press Kit Press Kit
Biography Biography
Reviews and Interviews Reviews, Interviews
CDs CDs
DVDs & Videos DVDs
Bob Brozman Digital Downloads Digital
Downloads
Books Books
Instruments Instruments
Reso-Acoustic Sound System Sound System
Tips for Guitarists Tips for Guitarists
Seminars Seminars
Contact Contact
Contact Mailing List

Bob Brozman - Official Website

 
Order
   
Home
Critique en Français: Bob Brozman

LE SOLEIL, Quebec, CAN
9 juillet 2001

DOUBLÉ EXCEPTIONNEL

Éric Moreault


Québec - Les murs de pierre qui ceinturent la place D'Youville ont suinté le blues hier soir sous les assauts guitaristiques d'un doublé exceptionnel, celui réunissant John Hammond et Bob Brozman...

BROZMAN BLUES

Avant de prendre sa résidence principale pour le Festival au pub Saint-Alexandre, avec René Lacaille, Bob Brozman a remonté la rue Saint-Jean jusqu'à place D'Youville pour un spectacle à la hauteur de sa réputation d'artiste hors-pair et de guitariste tous azimuts. Cette grosse pointure a traîné dans son sillage des maniaques qu'une bruine persistante en début de soirée n'a pas découragé un brin.

Brozman aime gratter tous les styles de blues dans son voyage musical. Mais qu'il emprunte les chemins des musiques originelles - celles de l'Afrique de l'Ouest, d'Hawaii ou des Malgaches - il finit toujours par repasser par le même carrefour, celui où Robert Johnson a vendu son âme.

On vante tellement souvent le guitariste exceptionnel, versatile et attachant qu'on en oublie presque qu'il chante le blues avec conviction et talent.

Dans son français cassé, qui lui attire un grand capital de sympathie, l'anarco-guitariste explique qu'il aime le laboratoire de musique expérimentale qu'est le Festival d'été. Bien sûr : Il peut ainsi exercer son libre-artiste.

Il joue avec son sens inné de l'improvisation un blues joyeux - pour combattre le blues, justement - et entraînant. Il obtient ainsi, dans la plus pure tradition du genre, un son langoureux, sensuel. Brozman tripe sur scène et ça s'entend. Wow !

Une chance qu'il nous revient presque à chaque année. Avec un tel épicurien, on se dit qu'un festival sans Brozman, c'est comme un bon repas sans rouge : triste à mourir. Accordons-lui une résidence à vie.


Bob Brozman - King of the National Guitar


Bob Brozman Press Kit Links:

Bob's Biography
Bob's Discography
Print Quality Photos
World Press Quotes
Reviews and Interviews